Les UV : Une énergie invisible

Le soleil émet 3 types d’UV, d’autant plus dangereux qu’ils sont invisibles :

  • Les UVA, les plus néfastes pour les yeux puisqu’ils atteignent le cristallin chez l’adulte et jusqu’à la rétine chez l’enfant.
  • Les UVB, qui sont absorbés par le cristallin.
  • Les UVC, presque totalement arrêtés par l’ozone de l’atmosphère mais qui peuvent toutefois atteindre la cornée.

Lieux à forte exposition

Mer, plage, désert ou montagne, sont des lieux où le niveau de réverbération est particulièrement important. Il est donc essentiel de choisir une protection adaptée selon le lieu fréquenté.

L’eau réfléchit 5 à 10 % des UV, le sable 20 % et la neige 85 %. En altitude, la quantité d’UV reçue augmente de 10 % tous les 1 000 mètres.

Personnes sensibles

  • Les enfants, car le cristallin de leurs yeux ne filtre pas encore les UV. Jusqu’à l’adolescence, leurs yeux ne bénéficient d’aucune protection naturelle. Par temps ensoleillé, il est donc indispensable qu’ils portent un chapeau ou une casquette avec visière, ainsi que des lunettes de soleil aux normes CE filtrant les UV. Ils ne doivent jamais rester au soleil entre 12h et 16h. Par ailleurs, de la naissance à 3 mois, un bébé aux yeux encore plus fragiles, ne devra jamais être exposé au soleil.
  • Les personnes âgées ou sous traitement médicamenteux photo-sensibilisant.
  • Par ailleurs, certains métiers s’exerçant en extérieur nécessitent une protection optimale : agriculteurs, marins, alpinistes, forestiers…

 

Sans protection, le soleil est dangereux. Demandez conseil à votre opticien pour choisir la protection solaire la mieux adaptée à vos besoins.

Bien choisir la teinte de vos verres solaires

La teinte est définie en fonction de la correction optique, du confort visuel, du type d’activité pratiquée et du lieu d’exposition.

  • Le brun est recommandé aux myopes,
  • Les vert, gris et gris-vert aux hypermétropes,
  • Le jaune orangé aux personnes atteintes de DMLA** et de cataracte.

 

Les verres de couleurs « fantaisie » protègent mal des UV et ne peuvent être portés qu’en cas de faible luminosité.

Les différents types de verres

  • Verres photochromiques : ajustement instantané de leur teinte à la luminosité. Pour les personnes sensibles à la lumière.
  • Verres polarisants : filtrage de la lumière réfléchie pour un effet
    anti-éblouissement. Pour les activités nautiques, en montagne ou pour la conduite automobile.
  • Verres miroités : atténuation de la réverbération et du rayonnement direct. Pour tous les lieux à forte exposition.

Articles qui peuvent vous intéresser

Retrouvez ci-dessous des articles qui vous concernent. Écouter Voir prend soin de vous apporter les informations actualisées qui correspondent à vos besoins.

Au plus près
de vous

Trouver un magasin

Nous contacter

Contactez-nous