Comprendre et interpréter
son ordonnance

L’ordonnance rédigée par votre médecin ORL contient des informations indispensables. Elle s’appuie sur un audiogramme mesurant votre niveau d’audition. Ce document permet à Écouter Voir de vous donner les meilleurs conseils et de vous guider vers la solution la plus adaptée.

 

Ordonnance et audiogramme

En cas de déficience auditive, rendez-vous chez votre audioprothésiste Écouter Voir avec votre ordonnance et votre audiogramme. Ce dernier se présente sous la forme de deux courbes (une pour l’oreille gauche et une pour l’oreille droite) qui évaluent votre niveau d’audition.

 

Quelques termes à connaître

Pour bien lire une ordonnance, il est préférable de comprendre certains mots :

  • Acouphènes : messages sonores (sifflements, bourdonnements…) perçus par le cerveau alors que l’oreille ne reçoit aucun son ;
  • Audiogramme : test déterminant le niveau de perte auditive ;
  • Audiométrie : terme générique désignant l’ensemble des méthodes permettant de diagnostiquer une surdité ;
  • Déficience auditive : dégradation voire perte de la sensation auditive ;
  • Décibel : unité mesurant l’intensité du son ;
  • Hyperacousie : intolérance anormale aux bruits ;
  • Presbyacousie : vieillissement naturel de l’audition (à partir de 60 ans le plus souvent) ;
  • Différence bruit/son : le bruit est désagréable pour l’oreille alors que le son est une vibration de l’air.

 

Bon à savoir

L’ordonnance prescrite pour un appareillage auditif est valable 1 an. Elle peut cependant être renouvelée par votre médecin généraliste ou ORL.

Vous renseigner

Vous avez des questions ? Nous avons les réponses ! Retrouvez ci-dessous les avantages de notre enseigne et quelques explications indispensables.

Au plus près
de vous

Trouver un magasin

Nous contacter

Contactez-nous